Apéritifs, tapas/ Pâtés, terrines, charcuteries

Terrine de canard aux baies roses

Je n’achète que peu de livre de cuisine sauf si c’est très spécifique. En cette fin d’année j’ai craqué sur un livre en j’ai enchainé les recettes qui sont toutes plus canons les unes des autres. Ce livre c’est « terrines, rillettes et pâté en croute » de gilles et nicolas Vérot de la célèbre maison à paris. C’est super simple mais terriblement efficace. je vous en partage une que j’ai juste ajusté en y mettant des baies roses.

Ingrédients pour une grande terrine :

  • 650 g de poitrine de porc
  • 800 g de magret de canard
  • 1 oeuf
  • 50 g de crème fleurette
  • 3 cac de sel
  • 2 tour de poivre
  • 10 g de baies roses

Préparation :

Avec un couteau, retirer la peau et les os de la poitrine.

Couper la poitrine en cubes de 7mm de côté.

Retirer la peau du magret de canard et détaille celui ci en cube de 1,5 cm de côté.

Mélanger les 2 viandes dans un saladier avec le reste des ingrédients

Couper la viande en  morceaux.

Eplucher et couper les oignons grossièrement.

Mélanger la viande avec la mie de pain, la moitié des amandes, les oignons et passer le tout au hachoir moyen.

Mettre le tout dans un grand récipient et ajouter les œufs, l’armagnac, le sel, le thym, le reste des amandes entières et bien mélanger l’ensemble.

Mettre dans une terrine et bien tasser.

Mettre la terrine dans un four froid et régler à 180°C à chaleur tournante pendant 1h30.

Sortir du four et laisser refroidir à température ambiante avant de la mettre au frigo un minimum pour 12 h avant dégustation.

Desserts/ Gâteaux, entremets

Bûche vanille et fruits rouges

Ok Vous allez me dire que c’est trop tard, que je publie une recette de bûche après noël. Et bien dîtes vous que si je l’ai faîte c’était aussi pour la manger à Noël. Pas grave vous pouvez toujours la tester et aussi la faire au prochain noël… En plus je suis rarement aussi satisfait de mes gâteaux. Là je dirais qu’à mon goût c’est presque parfait, le tout est extrêmement léger et peu sucré. Le biscuit façon madeleine change de la traditionnelle génoise et cette mousse vanille c’est comme diraient les jeunes une dinguerie. A commencer la veille.

Ingrédients pour une bûche de 8 à 10 personnes (bûche de 25 cm) :

Pour le biscuit à la madeleine :

  • 50 g de beurre
  • 2 œufs
  • 120 g de sucre
  • les zestes d’un citron jaune
  • 25 g de lait entier
  • 5 g de jus de citron jaune
  • 75 g d’huile d’olive vierge
  • 125 g de farine type 45
  • 4 g de levure chimique

Pour l’insert aux fruits rouges

  • 300 g de fruits rouges surgelés
  • 60 g de sucre
  • 4 g de pectine NH

Pour la mousse à la vanille

  • 4 g de gélatine
  • 30 g de jaunes d’œufs
  • 30 g de sucre
  • 100 g de lait entier
  • 15 g de crème fleurette
  • 1 gousse de vanille
  • 5 g d’extrait de vanille
  • 300 g de crème fleurette

Pour le glaçage miroir

  • 3 feuilles de gélatine
  • 40 ml d’eau
  • 100 g de sucre
  • 100 g de glucose
  • 100 g de chocolat blanc (le mieux c’est le Ivoire de chez Valhrona car il est peu sucré. Si vous en avez ce sera encore meilleur).
  • 50 g de lait concentré non sucré
  • Colorant rouge

Préparation :

Pour le biscuit à la madeleine :

Préchauffez le four à 170°C chaleur tournante.

Faites fondre le beurre puis retirez-le du feu.

Dans un bol, ou avec votre robot pâtissier, mélangez au fouet les œufs et le sucre pendant 1 bonne minute.

Ajoutez les zestes de citron et le beurre fondu puis mélangez à nouveau.

Ajoutez le lait, le jus de citron et l’huile d’olive puis mélangez.

Terminez en versant la farine et la levure chimique préalablement tamisées.

Mélangez doucement jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène.

J’ai utilisé un cadre réglable pour cuire mon biscuit,

Versez la pâte dans un cadre d’environ 30 cm (soit la longueur de la bûche) sur 20 cm, ou dans un grand moule à cake.

Enfournez à 170°C : 18 minutes si vous utilisez un cadre, environ 25 à 30 minutes pour un moule à cake.

Laissez le biscuit totalement refroidir à la sortie du four.

Taillez une bande de 25cm de long sur 7 cm de large, puis une autre de 25 cm de long sur 4 cm de large (ou la largeur de votre insert).
Pour l’épaisseur il est conseillé d’avoir 1 cm. Si vous avez plus, retaillez le biscuit car vous risquez de ne pas réussir à tout faire entrer dans votre moule à bûche !

Réservez dans une boite hermétique jusqu’au montage. 

Pour l’insert aux fruits rouges :

Faites cuire le mélange de fruits rouges dans une petite casserole.

Pendant ce temps, mélangez le sucre et la pectine.

Quand vos fruits rouges sont chauds (minimum 40°C), versez le sucre puis mélangez immédiatement à l’aide d’un fouet.

Portez à ébullition puis laissez la compotée cuire pendant 2 à 3 minutes. Remuez régulièrement pour que le mélange n’accroche pas au fond de la casserole.

Versez dans votre petite gouttière pour insert de bûche puis réservez au congélateur. (ça devrait prendre en 3 ou 4 heures)

Pour la mousse à la vanille :

Mettez la gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide.

Préparez une crème anglaise : portez à ébullition le lait, les 15 g de crème et la vanille (gousse grattée et extrait).

Fouettez les jaunes avec le sucre.

Versez le lait chaud sur les œufs, mélangez puis faites à nouveau cuire le tout à 83°C.

Retirez du feu, ajoutez la gélatine préalablement égouttée puis mélangez.

Laissez refroidir jusqu’à 25°C (vous pouvez accélérer le processus en plaçant votre crème anglaise au frais ou dans un bain-marie d’eau froide).

Montez les 300 g de crème fleurette comme une chantilly. Ajoutez la crème montée à votre crème anglaise en deux fois, en mélangeant doucement à l’aide d’une maryse.

Pour le montage de la buche :

Versez deux tiers de mousse vanille dans votre moule à bûche. Tapissez les bords du moule de mousse pour éviter les bulles d’air.

Démoulez votre insert aux fruits rouges puis enfoncez-le dans la mousse.

Ajoutez la bande de biscuit la moins large sur votre insert.

Versez le reste de mousse puis déposez le dernier biscuit.

Lissez puis réservez au congélateur pour la nuit.

Pour le glaçage aux fruits rouges :

Placez la gélatine dans un bol d’eau froide.

Faites chauffer l’eau, le sucre et le glucose dans une casserole.

Portez à ébullition, puis, hors du feu, ajoutez la gélatine essorée.

Mélangez bien et incorporez le chocolat blanc coupé en morceaux.

Mélangez pour qu’il fonde.

Incorporez ensuite le lait concentré et le colorant de la couleur souhaitée

Mixez ensuite au mixeur plongeant pour que le glaçage soit parfaitement lisse et homogène.

Placez le glaçage dans un récipient et réservez-le au réfrigérateur pour deux heures environ. Vous pouvez le préparer la veille et le laisser au frigo toute la nuit, c’est le plus simple !
Vous pouvez le préparer 4 jours à l’avance sans problème. Ou bien même le conserver au congélateur plusieurs semaines.

Réchauffez le glaçage à 37°C. Je le réchauffe toujours au micro-ondes, à puissance moyenne, par tranches de 30 secondes, en vérifiant bien la température avec le thermomètre.

Napper sur en plusieurs passes sur la buche qui vient de sortir du congélateur.

Une fois bien recouverte, mettre la buche au réfrigérateur pour qu’elle décongèle tranquillement.

Plats principaux/ Tartes - Pizzas - Quiches/ Tartes salées, cakes, Tartines salées, pizzas

Pâte à pizza levée 72h

A la recherche d’une recette de pâte à pizza qui fonctionne bien, j’ai enfin compris qu’il ne fallait presque pas de levure mais un temps de levage très long. Finalement ça reprend les principes de toute bonne pizzeria qui se respecte, une poussée longue de la pâte.

Reste plus qu’a attendre mon nouveau four à pizza qui arrivera fin Août pour faire de belles photos de pizzas.

Continue Reading…

Apéritifs, tapas/ Pâtés, terrines, charcuteries/ Plats principaux/ Porc/ Viandes

Lard fumé maison

En ce moment j’ai mon cycle charcuterie, en une seule journée, j’ai lancé du chorizo, de la pancetta, du filet mignon séché, de la coppa et ce lard fumé et j’avais oublié aussi des saucisses maisons de 2 façons. Je sais on me dit souvent je suis « tout dans l’excès ». Pour faire tout ça j’ai même pris chez mon boucher un côté complet de poitrine de porc. Ca doit au moins faire 7 kilos. Quand on aime on ne compte pas…

Allez encore une fois une recette toute simple et très économique. En plus ça se congèle très bien. Continue Reading…

Plats principaux/ Porc/ Viandes

Chipolatas au porc, coriandre et citron vert

C’est la saison des grillades, et j’aime quasiment tout au barbecue mais rarement les chipolatas. je suis très souvent déçu. ce qui me fait changer un peu d’avis c’est quand elles sont particulières et qu’elle change de celles traditionnelles comme au piment d’Espelette. Ici j’ai tenté d’en faire une maison à la coriandre et au citron vert pour d’être dans la fraîcheur. C’est vraiment une réussite et je crois n’en avoir jamais vu, c’est peu être une première qui sait… Continue Reading…

Entrées/ Entrées froides

Salade fraîcheur pomme concombre melon

Le retour des morts vivants….Je l’avais dis que je reviendrais mais je ne pensais pas attendre si longtemps. Un nouveau bouleau, une maison à rénover et un manque de motivation ont eu raison de moi, J’ai surement perdu beaucoup et c’est pour ça qu’on va repartir en douceur avec une recette qui n’est même pas de moi. C’est une salade fraîcheur que ma femme fait souvent. Il n’y a pas plus simple. Je vous dis déjà à bientôt…

Continue Reading…

Desserts/ Muffins, cake, moelleux, gâteau individuels

Mini cakes infiniment café de Pierre Hermé

J’ai honte de revenir après vous avoir lâchement abandonné pendant plus d’un mois. Je ne sais pas si j’ai vraiment d’excuses mais j’ai eu une phase de recherche qui m’a pas mal pris de temps et fait changer de travail. Comme j’aime me compliqué la tâche, j’ai décidé en même temps d’acheter une maison. Enfin je souffle, au moins jusque mon nouveau job qui devrait me prendre pas mal de temps. Sinon ma maison va surement orienter ma façon de cuisiner, je n’aurais plus de limite. Mon grand jardin me permettra d’avoir mes poules, un petit potager, un grand fumoir, un four à pain et à pizza. Bref c’est reparti comme en 40 les amis.

Pour revenir à la recette ce cake est une tuerie seulement si vous réussissez votre imbibage, il doit être saturé sans être spongieux. Continue Reading…

Legumes/ Plats principaux

Haricots à la tomate de Boston (Boston baked beans)

Heureusement qu’il y a le mot Boston pour vous faire un peu rêver… Passer l’idée des haricots car la recette vaut vraiment le détour. Une recette forte en parfums et légèrement sucrée. Moi j’ai adoré… Ne croyez surtout pas que le noir sur les haricots résulte d’un oubli de ma part et une préparation qui aurait cramé (ça aurait pu et j’en suis parfaitement capable), non c’est une variété de haricot que j’avais à la maison : les haricots œils noirs. Continue Reading…

Agneau/ Legumes/ Plats principaux/ Viandes

Agneau aux herbes, cannellonis de courgettes et choux fleur à la mode BIO

Du tout Bio pour ce plat que j’ai réalisé pour le concours des blogueurs gourmet. Ca faisait longtemps que je n’avais pas tenté un concours. Ici tous les ingrédients doivent être Bio et ça n’a pas été si facile de composer une recette avec exclusivement des produits bio. Exit tous les poissons sauvages, et pleins d’autres produits. C’était très bon mais je manque encore cruellement de soin. Tant mieux ma marge de progression est bonne. Continue Reading…